New Life, la nouvelle vie des objets

10/04/2021

Tout le monde mérite une seconde chance même nos objets du quotidien. C’est une tendance qui se popularise de plus

 en plus dans l’industrie. Après l’ère de la consommation, l’ère de la réutilisation et du réemploi commence à voir le jour. 

Aujourd’hui, tout le monde connaît le recyclage, mais peu de gens connaissent le principe de l’upcycling. 

L’idée est de récupérer des matériaux ou des produits dont on ne se sert plus pour créer des objets ou produits de meilleure qualité. C’est une tendance apparue dans les années 90 qui tient son origine du DIY et qui se démocratise de plus en plus. 

Des entreprises se spécialisent d’ailleurs dans ce domaine comme Entre 2 Rétros ou encore Les Ateliers Extramuros.


L’agence Layer et le studio de design RÆBURN quant à eux, ont développé une gamme de meubles d’intérieur grâce 

à l’utilisation de parachutes militaires laissant apparaître leurs caractéristiques particulières sur le produit final. Les deux studios n’en sont pas à leur coup d’essai. C’est dans les archives de la marque que Layer et RÆBURN ont puisées pour imaginer

la collection « Canopy » venue d’une de leur précédente association dans laquelle ils ont « designé » des vêtements également 

à base de parachute.

La R&D se met également au service de l’écologie. L’équipementier sportif Salomon a annoncé le développement 

d’une chaussure de sport entièrement recyclable. Grâce à une conception intelligente et recherchée, quand la chaussure 

se détériore, il suffit de retirer la semelle pour séparer la chaussure et pouvoir la recycler. Salomon créera ensuite ses autres produits grâce à ce recyclage comme leur chaussure de ski.

Autre exemple de cette nouvelle façon de penser, l’entreprise française Duralex. Spécialiste en fabrication de vaisselle en verre trempé, ils ont à l’occasion de leurs 70 ans d’existence, et en association avec le studio 5•5, donné une seconde vie à vos verres. S'ils ne vous conviennent plus, ne les jetez surtout pas. Pourquoi ne pas en faire une palette de peinture ? Un haltère ? Une toupie ? Un taille-crayon ?

Dans une même idée, le designer italien Carlo Trevisani à créé un support s’incorporant sur une bouteille de vin vide 

pour transformer son utilité et surtout éviter de la jeter. Le support est emboîté dans le col de la bouteille comme un bouchon, et ressort sous la forme d’un plateau. Ainsi, vous pourrez vous en servir comme corbeille à fruit, ou petite assiette pour 

y déposer à manger.


Ces premières initiatives vont permettre à cette tendance de se développer et d’atteindre d’autres secteurs d’activités. 

Mais pour que ces nouvelles méthodes puissent se développer, il faudra le soutien des consommateurs qui devront faire évoluer leur façon d’acheter en pensant davantage à la durée de vie de leur achat. Et c'est en cela que des entreprises 

d’éco-conception peuvent les aider, en mettant à l’avant la seconde vie des objets de notre quotidien. 

RETOUR AU SOMMAIRE
OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.