Logo AlterNativ Design

blog

La bouteille en papier qui fait parler d’elle

08/03/2021



 Véritable incontournable dans notre société depuis sa création, le plastique fait partie intégrante de nos vies. Il est présent à 23 % dans les emballages ménagers, 15 % pour les emballages industriels et commerciaux. Il est devenu au fil du temps dur de se passer de ce matériau. C’est pourtant ce qu’essayent de plus en plus de faire des entreprises d’éco-conception en cherchant des alternatives à ce plastique. 



La solution avait pourtant déjà été trouvée en 1911 par Joseph Coyle… La boîte d’œuf ! Une enveloppe en pâte de papier qui sert de protection et d’emballage. Et c’est en 2013, que l’entreprise américaine Stranger & Stranger à conceptualiser l’une des premières bouteilles en papier du marché. Le plastique n’a pas pu être totalement retiré, il est utilisé pour toute partie en contact avec le liquide, mais réduit à son minimum. C’est ce qu’avait essayé de faire cristalline pour leur bouteille. Ils ont réduit au maximum l’épaisseur de leur bouteille pour utiliser un minimum de plastique. Ils sont parvenu a ce qu’on appelle «le mur cristalline». Cette épaisseur minimum ne peut pas être dépassée à cause des contraintes esthétique et pratique auxquelles doivent répondre ces bouteilles. Stranger & Stranger ont donc réussi à franchir ce cap en remplaçant une partie de l’emballage par du papier recyclé, ce qui leur a permit dans le même temps de réduire de 85 % leur empreinte énergétique lors de la création de leur bouteille.

 

© Stranger & Stranger


Les autres industries (autre que la boisson), se sont aussi intéressées à cette évolution écologique. C’est le cas de l’entreprise Seventh generation, qui s’est spécialisée dans les produits de nettoyage respectueux de l’environnement, et qui a développé une bouteille de lessive faite de papier qui fonctionne comme la bouteille de Stranger & Stranger. La startup Seed Phytonutrients s’est également lancé dans cette révolution du packaging et ouvre ainsi les voix de la bouteille en papier dans le monde du cosmétique.  


© BusinessWire


Et pour impulser un véritable élan à cette démarche éco-responsable une communauté à commencé à se former. Initiée par la Paper Bottle Compagny ( Paboco ), des noms tels que Carlsberg, The Absolute compagny ou même Coca-Cola se sont associés à Paboco pour créer la Paper Bottle Community. Leur ambition est à la hauteur des défis auxquels ils s’attaquent : Reconsidérer les méthodes de l’industries de l’embouteillage, et générer un élan pour un avenir meilleur. 

 

© Paboco


Et si l’avenir du plastique était le papier ? C’est bien ce que cette tendance de la Paper Bottle essaie de nous montrer. Pour autant nous aurons toujours besoin du plastique pour rendre étanche nos emballages alors la meilleure des solutions est encore de l’économiser le plus possible.

07/02/2021



    L’éco-conception n’est pas réservée uniquement au design produit. Certaines entreprises souhaitant agir pour l’environnement et réactualiser leur identité visuelle, peuvent compter sur de nouveaux moyens de création. Aujourd’hui, nous allons vous présenter l’éco-branding, une tendance née depuis quelques années, qui fera évoluer nos manières de designer.


L’éco-branding, c’est créer une identité de marque en suivant trois objectifs  complémentaires : réduire l’impact environnemental tout en conservant l’impact visuel ce qui fera également baisser le coût de production. Pour concilier ces trois contraintes, il faut revoir sa manière de concevoir. La typographie utilisée est choisie pour son interlettrage et sa chasse réduite, afin d’économiser un maximum d’espace. Les couleurs sont également retravaillées pour être plus économes. Enfin, une gestion des visuels qui contraint la surface d’impression pour gagner en poids digital. 

Ce n‘est pas la première fois que les acteurs du monde du graphisme cherchent à appliquer les valeurs de l’écologie à leurs travaux. En 2008, par exemple, l’entreprise allemande SPRANQ a conçu une typographie éco-responsable, puis a décliné son idée en une application qui modifie chaque typographie pour la rendre moins consommatrice d’encre. Elle est alors parsemée de petits trous pour diminuer l’usage d’encre.  





















Parmi les nouveaux apports de l’éco-branding, une gamme de couleurs composées pour être plus respectueuses a été créées et développées par Ecobranding Design, où chacune ne dépasse pas un taux d’encrage de 100 % en CMNJ. Ce fichier a été déposé en open source pour que toutes les personnes souhaitant y avoir accès puissent l’utiliser.
























 



Mais ce qui différencie ces actions de l’éco-branding, c’est une volonté de concevoir toute son identité de marque grâce à ce procédé. 

En 2017, Sylvain Boyer apporte son approche de l’éco-branding, 4 ans après en avoir eu une première idée. Il était alors directeur de création chez Interbrand, qui pour répondre à l’appel de Citéo de réduire leur empreinte carbone et redéfinir leur RSE au centre de leur préoccupation, a retravaillé leur identité visuelle. Tout a été changé chez Citéo pour être plus responsable de l’environnement. De leur logo à la taille de leurs cartes de visites en passant par les couleurs ou le poids de leurs fichiers numériques, le tout basé sur le principe de l’éco-branding. Grâce à cette méthode, Citéo a réduit de 50 % le taux d’encrage de son logo, changé sa police pour en adopter une moins consommatrice d’encre ou encore re designé leurs icônes dans ce même but.  









© Sylvain Boyer et Interbrand Paris pour Citéo



Pour cette entreprise de recyclage, réaffirmer son image grâce à cette ingénieuse idée allait de mise. Ce qu’a fait Interbrand pour Citéo a mis en lumière les bénéfices de l’éco-branding. D’après Sylvain Boyer lors d’un entretien pour CNN, les logos des grandes entreprises peuvent, grâce à l’éco-branding, réduire de 10% à 39 % leur utilisation d’encre. Pour Starbucks, qui imprime leur logo sur près de 670 millions de gobelets par an, l’impact écologique de ce changement aurait une réelle valeur.  













Pour Alter Nativ Design, l’éco-branding est une inspiration qui nous pousse à toujours voir plus loin dans la conception de packagings éco-responsables et nous montre que de petits détails peuvent avoir une grande importance.


Logo AlterNativ Design
OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.